Menu

Le marché gazier belgo-luxembourgeois

Les gestionnaires de réseau de transport de gaz (GRT) belge Fluxys Belgium et luxembourgeois Creos Luxembourg  ont étroitement collaboré avec leurs régulateurs respectifs CREG et ILR afin d’intégrer les deux marchés nationaux dans un seul marché gazier Belux. Cette initiative s’inscrit dans la volonté de l’Union Européenne de construire un marché gazier européen sans frontière et constitue la première intégration de marchés entre deux Etats membres de l’Union Européenne. Cette première intégration génère au surplus un apport supplémentaire de connaissances et d'expériences qui permet aux régulateurs et aux GRT des deux pays d’être mieux préparés à une intégration plus large avec d'autres marchés voisins.

Une intégration des marchés: de quoi s’agit-il ?

Tout comme les autres marchés gaziers en Europe, les marchés belge et luxembourgeois étaient avant le lancement du projet Belux des systèmes nationaux dits « entry-exit » avec une commercialisation des capacités de transport aux points d’interconnexion. Les fournisseurs étaient donc obligés de s’acquitter d’un droit de sortie pour quitter la Belgique et d’un droit d’entrée pour acheminer le gaz sur le réseau de transport de Creos Luxembourg pour transporter du gaz de la Belgique vers le Luxembourg.

Dans le marché intégré Belux, ces droits d’accès entry-exit ont été supprimés entre la Belgique et le Luxembourg, de ce fait, le gaz naturel à l'intérieur du marché intégré est directement disponible sur la plate-forme d'échange du Zeebrugge Trading Point.

A l’exception de la nouvelle entité conjointe Balansys S.A qui est en charge de la gestion de l'équilibrage de la zone intégrée, Creos Luxembourg et Fluxys Belgium conservent toutefois leur propre identité et structure organisationnelle.

Meilleur environnement de prix pour les consommateurs

  • La concurrence entre les acteurs et la liquidité dans le marché intégré est plus élevée avec une consommation globale de près de 20 milliards de mètres cubes par an et plus de 70 fournisseurs actifs.
  • Grâce à la forte interconnexion de la zone Belux avec les marchés gaziers voisins (Royaume-Uni, France, Allemagne, Pays-Bas), le risque d'isolement du prix de gaz  est très réduit.
  • Les consommateurs industriels et les producteurs d’électricité actifs dans les deux pays peuvent optimiser leurs portefeuilles ce qui contribue expressément à une augmentation de leur pouvoir d'achat.

Tâche simplifiée et coûts d'acheminement moins élevés pour les fournisseurs

  • Les règles pour acheminer des flux gaziers entre les deux pays ont été harmonisées en vue de simplifier les tâches opérationnelles des fournisseurs.
  • Les possibilités d'approvisionnement pour les fournisseurs luxembourgeois sont aujourd’hui plus nombreuses grâce à l’accès direct à la plate-forme d'échange de gaz Belux (Zeebrugge Trading Point ( ZTP))  et aux installations de GNL et de stockage.

Sécurité d'approvisionnement renforcée pour le Grand-Duché de Luxembourg

  • La capacité de transport physique disponible de la Belgique vers le Luxembourg a été augmentée dans le marché intégrée grâce à une garantie d'une pression plus élevée aux points d'interconnexion entre les deux pays.
  • Lorsque la consommation en gaz naturel des clients au Luxembourg dépasse la capacité maximale disponible à la frontière belgo-luxembourgeoise, Creos activera auprès du point d’interconnexion Remich ( IP Remich )  certaines obligations de nomination en relation avec un produit de capacité trimestriel qui permet à un fournisseur désigné de transporter du gaz naturel de la zone NCG vers le ZTP du marché intégré.