Menu

Le contexte

Depuis la fin des années 60, le Luxembourg connaît une hausse continue de ses besoins en électricité. À l’origine, cette augmentation était principalement due à l’utilisation de plus en plus importante d’équipements électriques aussi bien au sein des foyers que dans l’industrie. Aujourd’hui, la digitalisation du pays et sa croissance démographique et économique supérieure à la moyenne européenne ont accéléré le mouvement.

Dans son programme de coalition 2018, le gouvernement luxembourgeois a clairement indiqué que l’énergie de demain sera renouvelable et fortement électrifiée afin de pouvoir faire face à la révolution digitale et électro-mobile sans augmenter les émissions de CO2. Il s’est également fixé comme objectifs ambitieux d’améliorer l’efficacité énergétique et de soutenir le développement de la production d’énergie décentralisée qui permettra à chacun, dans le futur, de participer à l’approvisionnement en énergie. Si ces nouvelles mesures vont à l’avenir réduire le besoin de nouvelles infrastructures pour transporter l’énergie électrique, il n’en reste pas moins que les équipements à haute tension doivent être modernisés et s’intégrer davantage dans le réseau européen de transport d’électricité. Des réseaux de transport performants, flexibles et fiables sont essentiels pour réussir la transition énergétique.

Jusqu’à présent, et ce depuis plusieurs décennies, le réseau à haute tension de Creos a toujours pu garantir un approvisionnement de qualité mais il va bientôt atteindre ses limites. Pour y remédier, Creos prévoit de construire de nouvelles infrastructures beaucoup plus performantes et de démanteler une partie des installations existantes.

Dans le cadre de ce projet, les mesures suivantes sont prévues :

  • Construction de remplacement d’une ligne à très haute tension sur le tronçon Bofferdange-Aach.
  • Construction de remplacement d’une ligne à très haute tension sur le tronçon Bofferdange-Bertrange.
  • Construction d’un nouveau poste de transformation dans les environs de Bofferdange permettant, par la suite, le démantèlement des installations existantes dans le centre du village de Heisdorf où un poste de distribution intérieur et plus compact verra le jour.
  • Enfouissement de deux lignes aériennes de 65 kV à proximité de la ligne à très haute tension entre Bofferdange et Aach et démantèlement de ces dernières.
  • Démantèlement de plusieurs lignes à haute tension dans la vallée de l’Alzette.

Ce projet repose sur les principes suivants :

  • Les nouvelles infrastructures devront s’intégrer harmonieusement dans le paysage et les nouvelles lignes à très haute tension reprendront, dans la mesure du possible, les tracés existants.
  • Les périmètres de construction actuels et futurs seront évités.
  • La législation sur la protection de la nature sera respectée.
  • Les anciennes lignes particulièrement proches des zones d’habitation auront, dans la mesure du possible, un nouveau tracé, l’objectif étant de garantir la sécurité d’approvisionnement des citoyens tout en améliorant leur qualité de vie.
  • Une grande importance sera donnée au dialogue avec la population : les habitants des communes concernées par l’étude d’impact environnemental seront impliqués et informés en détail.
  • Les conséquences sur l’environnement seront réduites au maximum.